BEGRAMOFF PHOTO - 'Visions du monde'

La galerie Begramoff a le plaisir de présenter hors de ses murs, l'exposition 'BEGRAMOFF PHOTO 'Visions du monde' dédiée à la photographie qui durera jusqu'au 29 avril 2016 au sein de l'espace BE BEAUTY - 982 Ch de Waterloo 1180 BXL.
Cette exposition rassemble cinq photographes de talent: Shirley Hicter (belge), Jiri Jiru (tchèque), Cyril le Tourneur d'Ison (français), Laurent Muschel (français) et Manuel Romaris (espagnol).qui ont chacun une vision du monde qu'ils ont eu envie de nous présenter.
Photographes participant à l'exposition BEGRAMOFF - PHOTO 'Visions du monde'
Shirley Hicter est photographe depuis toujours mais ce n'est que depuis 2013 qu'elle se consacre essentiellement à la photographie avec une sensibilité et un regard unique sur le monde. Elle privilégie des prises intuitives avec pour résultat des instantanés parfois déroutants, des moments éphémères et précieux qu'elle emprunte délicatement à la vie, de belles et touchantes histoires racontées ou qu'elle donne envie d'inventer. Ses thèmes de prédilection sont les gens, les lieux, les objets qui l'inspirent dans sa recherche de partage et d'émotions. Sa vision du monde est douce, bienveillante, positive mais néanmoins lucide. Pour l'exposition Begramoff - Photo, elle a choisi de présenter une nouvelle série de photographies 'Bruxelles - Graphiques' qui ne manquera pas de nous surprendre.
Cyril le Tourneur d'Ison, publie des reportages au confluent du voyage et du témoignage, depuis plus de vingt-cinq ans dans la presse magazine française et étrangère. En 1990, il est lauréat d'un ' world press ' pour son reportage sur les populations de l'Indus au Pakistan. Il effectue de nombreux autres reportages, reportages à caractère humanitaire, environnemental, des portraits de villes, de Damas à Valparaiso, en passant par des sujets liés au Patrimoine Mondial, à l'art de vivre. Par ailleurs, il est l'auteur de nombreux livres illustrés.
Aujourd'hui, prenant ses distances face à une certaine emphase de l'expression photographique, il tente de porter un regard plus personnel sur les expériences singulières et éphémères, vécues au cours de chacun de ses reportages. C'Est dans ce contexte que Cyril le Tourneur d'Ison a réalisé un travail sur la "Géographie du désastre" qu'il présente dans le cadre de l'exposition Begramoff - Photo. Ce travail a été exécuté clandestinement et nous révèle les désastres générés par les travaux relatifs à la construction de la ligne de Tgv Le Mans-Rennes desquels a surgi une immense déchirure du territoire de la Mayenne en France.

Jiri Jiru est né à Prague mais s'est installé à Bruxelles comme réfugié politique il y a vingt-neuf ans. Aujourd'hui il vit et travaille à Prague et à Bruxelles. Il a collaboré avec divers journaux prestigieux tels le 'time' 'newsweek', Business week', 'the New York Times', 'international Herald Tribune', etc…
La photographie semble être dans les gènes de la famille Jiri Jiru. Jiri a perpétué l'œuvre de son oncle Vaclav Jiru, fondateur et rédacteur en chef de la revue 'photographie' et membre de la prestigieuse association Afiap. Mais Jiri Jiru a rencontré Vaclav Havel à Bruxelles à l'occasion d'une visite de ce dernier en Belgique et c'est ainsi qu'il est devenu son photographe personnel ce qui lui a permis de faire de nombreux voyages et d'attraper des moments historiques, improbables et précieux. Dans le cadre de l'exposition Begramoff - Photo, quelques-unes de ces photographies improbables sont présentées.

Laurent Muschel, vit et travaille à Bruxelles. Il a déjà exposé dans plusieurs galeries à Bruxelles, mais également aux Etats-Unis et en Asie.
Son travail s'articule autour de plusieurs axes : le reportage avec la capture d'images instantanées, la photographie d'ambiance et de mise en scène, et enfin le travail collaboratif. Jouant des contrastes, des couleurs et des poses, il propose une vision immédiatement reconnaissable qui capte l'instant éphémère sans jamais le caricaturer ou l'enfermer.
Dans ce contexte, il a réalisé un travail dans les musées ' Back to museum ' où il a photographié les gens de dos en les intégrant dans les peintures ou les œuvres présentées. En jouant avec les correspondances, il établit une nouvelle forme de dialogue, entre le spectateur et l'œuvre elle-même.
Depuis il poursuit sa recherche d'images puissantes. Il a notamment effectué une série de photos 'underground' et s'est associé à sa femme pour accomplir des œuvres à quatre mains d'une force indéniable. Il fait des photos et elle les peint. Ils sont MagLau.
Pour l'exposition Begramoff - Photo, Laurent Muschel a choisi quelques photos de femme, sujet qu'il affectionne mais aussi une photographie de reportage en Ethiopie qui fera la une de l'exposition, pour son actualité.

Manuel Romaris vit et travaille à Bruxelles. Biologiste de formation, il a commencé à travailler comme journaliste pour le journal "Diario de Galicia ". Il a obtenu le prix des jeunes photographes en 1990 décerné par le Ministère espagnol des affaires sociales et a collaboré avec divers journaux, magazines et agences, en particulier Altaïr, El Dominical, Getty Images, National Geographic, Viajes, etc. Il est aujourd'hui photographe freelance spécialisé dans le photojournalisme, voyage et nature et représente au niveau européen l'association espagnole "Periodistas Gráficos Europeos" (http://www.apge.org).
Dans le cadre de l'exposition Begramoff- Photo, Manuel Romaris a choisi de présenter des photographies animalières qui ne laisseront pas les spectateurs indifférents.

8 february au 29 april 2016