« Sans Titre » (Les mots manquent aux émotions’ - Victor Hugo) - FRONZA & Thierry Bontridder

L'exposition « Sans Titre » (Les mots manquent aux émotions’ - Victor Hugo) nous fait découvrir des peintures de FRONZA qui entrent en résonance avec des sculptures de Thierry Bontridder.
Thierry Bontridder n'est pas un sculpteur dans le sens classique du terme. A vrai dire, il ne sculpte pas, il assiste l'événement d'une rencontre entre des éléments. Loin d'être seulement ponctuel, l'événement consiste en sa propagation. Avec une prédilection marquée pour le mouvement et la lumière, l'artiste imagine des compositions où tout s'articule loin du centre et génère un rythme ondulatoire, une force dynamique, une animation créée par la transparence ou la réfraction de la couleur. Comme un ingénieur ou un horloger, il assemble avec une maîtrise technique remarquable, le bois, le verre, les plaques de cuivre, de titane ou d'acier qu'il a préalablement façonnés, courbés et calibrés. La structure ouverte et aérée de ses assemblages en matériaux rigides offre une légèreté inattendue, un pouvoir d'expansion, une vitalité,... qui évoquent des concepts abstraits : envol, montée, épanouissement, désir ou accueil. Par ailleurs, la rigueur de leur exécution, qui sous-tend toutes les oeuvres de Thierry Bontridder, va de pair avec une sensibilité poétique. Ses oeuvres d'une beauté épurée respirent une sérénité harmonieuse, une sorte d'assurance introvertie.
FRONZA, chercheur insatiable, passe sa vie à créer, avançant vers des chemins nouveaux, sans jamais se répéter. Ses peintures évoquent des mondes où cohabitent des élans à la fois poétiques et proches d’une certaine violence, nous faisant basculer dans une illusion de profondeur de champ.
Il emprunte à la réalité, des éléments qu’il transforme, pour nous entraîner vers un monde plus intérieur et secret, au pouvoir évocateur et émotionnel. Dans ses toiles, Fronza trace des lignes entre les taches, les formes évocatrices et l’imaginaire ouvre ses portes, dans des oppositions fortes de tons qui font vibrer la couleur. Toutes ces ambiances lumineuses sont révélatrices d’un monde pétillant, où l’ardeur est totalement maîtrisée et dans ce Monde, Fronza nous emmène vers le mystère, la poésie et l’étrange.

20 mars > 23 juin 2017
Opening: 
23 mars 2017