'Il était une fois...' - Ariane Bosquet & Bertor

L'exposition 'Il était une fois...' rassemble des oeuvres d'Ariane Bosquet et de Bertor. Les oeuvres d'Ariane Bosquet sont teintées du soleil de l'Afrique mais aussi imbibées de ce temps qui passe au rythme de l'Humanité indivisée. Les sculptures de Bertor en pierre avec parfois du bois trouvé sur la plage nous racontent des histoires de peuples imaginaires, de nous mêmes qui restent indéfinies. Les petites sculptures sont comme des compagnons de route que l'on emporte dans la poche sur le chemin de notre vie.

Les oeuvres d'Ariane Bosquet et de Bertor nous plongent dans le monde de l'Homme dans sa diversité, son unicité, sa fantaisie, ses aventures, son passé, son présent, son futur. Un pas vers une authenticité parfois oubliée ou foulée du pied.

Ariane Bosquet, artiste peintre belge (Bruxelles,1959) est une amoureuse de l’Afrique.
Invitée en 2006 à la section off de la biennale de Dak’art, l’Afrique lui a laissé une empreinte indélébile. C’est au Mali, où elle a ensuite effectué une résidence d’artistes chez Chab Touré en 2008, et où elle a vécu plusieurs mois ensuite, que l’éblouissement a été le plus fort. A Bamako, elle a également travaillé avec des teinturières pour apprendre les secrets des bazins, ces tissus que l’on teint en bains successifs, avec des réserves nouées ou cousues qui laissent apparaître des motifs flamboyants. Flamboyant est aussi le nom d’un arbre tropical qui pousse dans ces savanes, et dont elle a ramassé les fruits (grandes cosses en forme de haricot) pour travailler sur son empreinte, laissant apparaître ses cicatrices dans ses derniers travaux sur papier.
C’est du Mali qu’elle ramène ses matériaux bruts pour ses compositions : vieilles tôles rouillées, chutes de tissus ramassés chez les tailleurs et teinturières, et qu’elle trouve ses couleurs sahéliennes et indigo qui marquent le fil conducteur de son œuvre, œuvre qui ne conserve que des traces d’usure de ces éléments, couche après couche dévoilés, avec pigments, sable, colle, jus de teintures et matières collées, chiffonnées, couturées, déchirées.
« J’aime que le visiteur puisse s’évader dans mes œuvres, et parvienne parfois à y trouver une figuration que je ne vois pas. »

26 juin > 8 septembre 2017
Opening: 
27 juin 2017
Artists: